23 juil. 2006

O mon ghetto !

le pain pour la cage Qui est dans la cage ?

Ô mon ghetto, ohohoho !



Le mur israélien avance vite grâce à la préfabrication des éléments. On sait qu’il est tout entier construit sur la terre arabe et que chaque excroissance vers l’Est désigne un captage d’eau. Bientôt Israël n’aura plus le soleil levant, uniquement le soleil couchant, la lumière occidentale, et les Arabes auront donc le côté à l’ombre. Chacun chez soi, enfin moi un peu chez toi quand même.
le mur juif

Les Arabes fouisseurs du désert passent leur vie à creuser sous le mur du sud qui longe la frontière égyptienne. Il va donc falloir l’augmenter en profondeur comme on le fait autour des réserves de chasse si on veut retenir les lapins de garenne.

Au Nord la clôture métallique a montré récemment ses limites puisque les malfaisants arrivent à pêcher par-dessus. Il faudrait la surélever d’au moins deux mètres, mais tiendra-t-elle au vent de l’histoire est une vraie question.
Finalement il vaut mieux aplanir chez le voisin et tenir le terrain à la douze-sept automatique couplée aux capteurs de chaleur. Normalement le vilain doit être découragé, déjà par le bruit sinon par le sang qui lui pisse du ventre. S’il persiste dans ses velléités touristiques, il faudra envisager d’électrifier la clôture, mais ça consomme !

le mur de Rafah

Côté Jordanie, c’est assez simple. Il suffit de remettre un peu d’eau dans le Jourdain et d’y lâcher des piranhas. Un âne par semaine les maintiendrait en constante prolifération.

Reste le plus grave. La mer !
Sinbad ne risque-t-il pas de débarquer un commando pneumatique pour saboter les grues du port. C’est là qu’entre en jeu l’expérience de l’histoire. La question à débattre est simple : Pourquoi le Mur de l’Atlantique a-t-il été percé ?
Et par amitié pour le distingué lectorat Steppique Hebdo jumpe à la conclusion : Sabotage ! Le Mur fut bâti par des Français rémunérés par l’organisation Todt, qui ont sablé à mort le béton armé pour revendre du ciment au clair de lune au vu et au su du staff des entreprises de travaux publics, quasiment toutes françaises on l’ignore. En fait trop de gens ont fait fortune sur le Mur pour qu’il tienne longtemps debout.
Les seuls ouvrages de qualité Deutschland Über furent les bases de sous-marins.

le vrai mur

L’Etat-major israélien est devant le dilemme inextricable de trouver des entrepreneurs nationaux qui ne touchent pas, gageure génétique, employant des ouvriers (palestiniens bien sûr, sinon indiens) qui ne rajoutent pas du sable. A partir de quoi ils ont l’espoir de rebâtir …… quoi ?

l’ATLANTIDE
Tout un destin !

3 commentaires:

  1. « Il est plus facile de sortir les Juifs du ghetto que de sortir le ghetto des Juifs ! » - dicton des sionistes historiques. Les Juifs d'Israël vont s'enfermer dans ce que vous appelez l'Atlantide, mais qui participe du complexe du ghetto. La férocité de leurs représailles indique qu'ils ont décidé aussi se retrancher de la communauté civilisée. Je crains qu'ils n'anéantissent 50 ans de lutte contre l'anti-sémitisme. Leurs ligues vont avoir beaucoup de mal à les défendre à compter d'aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  2. Et les cèdres du Liban vont-ils rester debout, eux, dans cette tempête nouvelle qui se déchaîne ?

    RépondreSupprimer
  3. Très bon reportage de Radio Canada sur le Mur israélien en Palestine.
    http://radio-canada.ca/nouvelles/regardInteractif/murisrael/

    RépondreSupprimer

Archives steppiques