12 sept. 2007

75 le retour

gris du Gabon
Le Perroquet Libéré s'est pris les pieds dans le tapis en lançant un site de combat électoral contre le maire sortant de Paris, Bertrand Delanoë. Le site dénommé Delanoe2008 a dû être fermé rapidement pour parer l'attaque du maire et de son cabinet juridique qui cherchent la mort de l'oiseau. C'est un gris du Gabon.

Nouveau site ayant le même objectif : www.vivement2008.com
Toujours les mêmes à la manoeuvre, toujours aussi bien informés, pointus et cohérents.

Si l'on connaît bien la gestion Delanoë - comment pourrait-il en être autrement avec la marée de communication permanente qui semble devenir de tous bords l'alfa et le romeo de toute gestion politique avisée - on ne devine pas vraiment le programme de son opposition, sauf celui des Verts qui choisissent de faire monter le prix de leur prochaine participation à la fête, malgré les résultats piteux de leur candidat présidentiel en avril dernier.
Madame de Panafieu, candidate officielle de la droite, semble avoir été désignée par l'ancien président de l'UMP pour le martyre, les sondages ne lui laissant aucune chance. On ne sait trop ce qu'elle veut à part gagner.

Claude Goasguen (UMP, Paris XVI°) avait bien dévoilé ses ambitions de développement de la capitale afin de rejoindre les grandes villes de ce monde, qui comptent dans la globalisation. Et de soupçonner l'équipe en place de chauffer en son sein un destin viennois à notre capitale, dévouée aux bobos, aux gays et aux couches sociales défavorisées issues de l'immigration, avec bicyclettes, calèches voire chars à banc de livraison ou triporteurs à pédales, alors qu'il faut absolument DEVELOPPER Paris !!! Nul ne comprend comment développer Paris intra muros tant la ville est bourrée. On vous répondra qu'il suffit de poser la question à nos amis promoteurs pour être écrasé sous la masse des propositions !
Roulez bolides, merde !

Mais la question a dû quand même courir les neurones connectés à la réalité de la Droite parisienne puisque le je ne sais plus quoi, un chef breton sans doute, dénommé Roger Karoutchi, nous propose dans le Matin Plus d'aujourd'hui une loi-cadre instituant le "Grand Paris". Façon peu discrète d'accaparer les réserves foncières de la Couronne et de noyer la Gauche dans le dissolvant démocratique.

Le gouvernement Fillon ne devrait pas avoir grand mal à simplement revenir au département de la Seine qui fut détruit par l'Etat UNR pour casser la ceinture rouge et approvisionner les copains et les coquins en prébendes de tous niveaux. Ils avaient le vrai 75, un Grand Paris avant la lettre, un ministère du Plan et un ministère de l'Aménagement du Territoire. Et bien non, le souci d'aménagement s'était heurté aux ambitions personnelles des caciques gaullistes qui au bout du compte se contenteront du 92, comme un jardin d'acclimatation à la grande politique.

Si on ne veut pas revenir au département de la Seine - sinon où serait le progrès ? - on peut s'inspirer du Gross Paris qui, ma foi, ferait bien sur l'axe Paris-Berlin actuel. Et si la chancellerie du R... nous suggérait de mettre en médaillon dans le hall du Meurice, ce sacré Dietrich von Choltitz qui sauva Paris des flammes hitlériennes, nous aurions mauvaise grâce de refuser. D'ailleurs la signalisation Decaux de la capitale a repris la charte graphique des années brunes.

Si vous avez des idées pour le retour du Grand Paris, le précité a ouvert un site d'échanges Débat-grandparis. Huchon le rond fulmine de rage, ils vont lui bouffer le tiers utile de sa région.
le 75 avant 1968

Le cirque 2008 en sites :
- PS : Bertrand Delanoë : BD
- UMP : Françoise de Panafieu : FDP
- Verts : Denis Baupin : DB
- PC : Clémentine Autin : CA
- MoDEM : Marielle de Sarnez : MDS
- Alliance Royale : Patrick de Villenoisy : PDV
- Franc-tireur : Bernard Debré (UMP) : BD²


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques