26 nov. 2007

Chine indispensable

salle conférence Pékin
Vingt milliards de contrats ne se trouvent pas sous le sabot d'un cheval, fut-il de terre cuite. Chapeau les Français ! La méthode "directe" de notre président a-t-elle payé ? Rendons à Caesar ... et à Lauvergeon, Gallois et quelques autres ce qui leur revient. Mais M. Sarkozy a poussé à la roue et le char a pris ses tours. On ne lui en demandait pas plus.

Je ne cesse d'être étonné de son attitude émerveillée d'être là. Il a pris sa mère et son fils visiter la Chine. Et, à voir ses yeux, l'armée de terre cuite, à ne pas confondre avec l'infanterie coloniale de chez nous, l'a payé largement du décalage horaire. On comprend mieux pourquoi il voulait un salaire de PDG !

Avant le banquet d'Etat, ils ont abordé les sujets qui fâchent mais pas trop. Etranger, on peut tout débattre avec les Chinois qui soit du domaine étranger. Le dumping monétaire, la pollution du jet stream, la corruption africaine pour approvisionner les matières premières (c'est le sujet le mieux connu des Français), l'exportation de la contrefaçon, etc. ressortissent au domaine extérieur.
En revanche, tout ce qui se rapporte à la politique intérieure chinoise est "privé". Les libertés individuelles, le droit d'expression, la peine de mort, sont des sujets qui ne se négocient pas avec les Longs Nez. Pas plus que l'accès des masses à la civilisation de consommation que pourrait ouvrir une forte réévaluation du renminbi.

Ceci ne doit pas nous dissimuler que notre survie en tant que nation passe par le développement le plus rapide possible du marché intérieur chinois, qui absorbera leur production gigantesque de biens et services, et dans le même élan, le mécontentement latent de nombreux laissés-pour-compte du capitalisme socialiste. Mécontentement très difficile à gérer quand il s'exprime, comme nous le montrent les émeutes de la nuit passée dans le Val d'Oise.

Peut-être aussi que les attaques incessantes du Congrès américain investi d'une mission de juge-imperator global, nous ont-elles aidés. Tout compte fait, les Européens, après le quart d'heure nécessaire des droit-de-l'homme, sont plus cools que les prêcheurs américains qui déifient la démocratie au point de te la faire ingurgiter de force !

C'est une histoire de motocross. Roman :
Deux mômes de 15 ans font les fous sans casques sur une Kawasaki légère de cross en fin d'après-midi. Passe la voiture de la BAC tous feux éteints qui cherche les "comportements suspects" et croise leur destin au carrefour : les deux mômes s'écrasent sur la voiture.

épave de la BAC
Bilan :
Deux ados raides morts, six heures d'échauffourées, le commissaire de police de Sarcelles sauvagement agressé et 24 agents blessés dont un assez durement. Les pompiers ont payé aussi. Les voisins aussi : 28 voitures brûlées et le poste de police de Villiers-le-Bel incendié. Deux garages de Villiers ont aussi brûlé comme une station service de Gonesse et deux magasins proches. Le commissariat d'Arnouville-lès-Gonesse et la gare ont été également saccagés ainsi que les magasins de ce quartier. Nuit tranquille à Clichy !

On peut tout "comprendre" ! On peut observer aussi que la police ordinaire n'est pas la réponse adaptée à la situation. D'ailleurs 40.000 voitures brûlent par an dans et autour des cités de France, sans qu'on n'entrevoie le commencement d'une réplique. La réplique doit-elle être policière ? Evidemment oui au départ, sinon c'est tout l'appareil d'Etat affecté à ces quartiers qui est décrédibilisé. Il serait avisé d'importer de Chine plus que des T'shirts, la police nécessaire au maintien de l'ordre. Purquoi pas ? nous donnons des leçons à tous les pays du monde, nous pouvons bien en prendre ! Pourquoi ne le fait-on pas ? Parce qu'aucun des politiciens blafards qui parlent de ces questions n'habite à proximité des problèmes, sauf quelques députés-maires comme Pierre Cardo, qu'on n'écoute pas !
police chinoise playmobil
Mme Alliot-Marie n'a eu que le temps de rentrer dare dare du Vatican où elle parrainait la remise de barrette cardinalice à Mgr Vingt-Trois, en compagnie du maire de Paris, M. Delanoë que je croyais musulman. Jeudi dernier, Gaudin lou ravi remettait les clefs de la future Grande Mosquée de Marseille au recteur du cru. Décidément le petit père Combes n'aura pas tenu la dragée haute à la Calotte beaucoup plus que cent ans ! MAM était-elle en voyage sur fonds publics ? Va-t-on bénir les motos en douane ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques