9 févr. 2008

Le X° avec Delanoë

Tous derrière Delanoë Gaspard, un homme en campagne dans le Xème.



Steppique Hebdo abonda à la boîte à idées du candidat courageux par une missive électronique de novembre dernier, à laquelle Son excellence voulut bien répondre, nous encourageant alors à nous présenter nous-même afin d'accomplir la maxime démocratique "Plus on est de fous, plus on rit".


C'était ainsi : La Hallotron !

Bonjour Monsieur,

Vous êtes l'avatar védique du regretté Ferdinand Lop. N'étant pas sur son arrondissement vous ne pouvez promouvoir le pronlongement du boulevard Saint-Michel jusqu'à la mer, encore moins jusqu'à Bizerte. Soyons donc sérieux.

Ma contribution dans la boîte à idées serait de créer une "halle aux troncs".

Comme vous l'observez encore, avant de profiter de la VelSatis à cocarde, nos trottoirs sont garnis de pauvres familles balkaniques organisées pour la manche en sections de trottoirs, sous la surveillance de harengs repentis. Leurs pancartes de mauvais carton montrent des fautes d'orthographe préjudiciables aux talents d'écriture de nos chères têtes blondes et frisées, ils sont tristes, ont froid, sentent et ... gênent.

La mairie du 10° - les autres suivront c'est sûr - ouvre une halle sur un axe passant où sont disposés des troncs de charité que chaque famille ou individu isolé peuvent louer pour une somme modique. Les troncs portent un matricule identique à celui tatoué sur l'avant-bras gauche du locataire, et dans un cadre ad hoc et lavable, des inscriptions, dessins d'enfants, fleurs séchées ou fraîches, sont disposés à l'initiative du requérant, afin d'engager le passant à l'aumône.

Une fois par semaine, le dimanche à onze heures par exemple, deux employés municipaux (armés) ouvrent les troncs en présence des locataires, prélèvent la TVA à taux réduit (5,5%), et remettent à chacun son dû contre décharge.

Ainsi, libérant l'espace en voirie, pourra-t-on faire passer l'arroseuse municipale sur les trottoirs merdeux de façon plus humaine.

Ne souhaitant que votre succès,
mille salutations et bravo.

CF


Risquez-vous donc sur le site de Gaspard Delanoë en cliquant ici, il le mérite, et vous capitaliserez de la bonne humeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques