30 janv. 2010

Convergences

YasminaLa Charte de Fontevrault qui est un peu le tabernacle du Camp des Saints raspalien republie ces jours-ci un article du Margrave Héréditaire intitulé "La Patrie trahie par la République" qui fut donné au Figaro en 2004.
Il y annonce la submersion prochaine de la France par les peuples de la mer jusqu'à la "minorisation" des souchiens repoussés des villes et réfugiés dans des villages fortifiés, au milieu des vignes dont les nouveaux n'auront plus l'usage ! (Il ne le dit pas exactement comme ça)

Six ans plus tard, l'affaire est en "bonne" voie, et si l'Etat dissimule ses statistiques - on ne peut penser qu'il soit assez stupide pour n'en point tenir - la vie quotidienne en agglomération se charge d'y suppléer. naomiMarchent à côté des vieilles souches celtes, gothes, galloises et franques, les noirs, les arabes, les slaves, les roms, les chinois, les indiens et tous autres pakistanais, kurdes, turcs et tous autres peuples de la Grande Steppe, de conserve avec les réfugiés gastronomiques du Macdoland, essentiellement britons et germains. Dont acte, aurait-on envie de dire.
Non ! L'émoi est immense dans une frange de la population attachée au terroir traditionnel et ses moeurs, mais l'émoi se change vite en dépression nerveuse quand on a compris que comme la météo ou le niveau de la mer, la situation acquise est irréversible, sauf cataclysme, comprenez une guerre civile des anciens contre les nouveaux.
Au mieux, cette situation peut être stabilisée, pas plus. C'est la lutte actuelle contre les migrants clandestins et la raréfaction des permis de séjour aux autres. Alors quoi ?

Zucchero - Wonderful Life

Evaluons l'évolution la plus prévisible et jugeons de la pertinence de nous maintenir chez nous ou d'en partir. Après tout, il n'y avait pas de génération spontanée in situ. On n'a pas trouvé de Lucy à Clermont-Ferrand. Nous allons vers une société communautarisée à l'américaine à l'opposé du schéma intégrationiste républicain qui est ringard. Sauf à nous intégrer aux "autres". Ces communautés qu'il serait intelligent d'émietter à l'infini (pas de CFCM, quel c... le Sarko de Beauvau !), auront des intérêts spécifiques qui diminueront progressivement à mesure de l'osmose du métissage et surtout de l'embourgeoisement des générations à suivre qui ne subiront pas le décalage de seuil de leurs aînés

laetitiaEntretemps, l'entropie universelle aura relativisé le niveau de vie de tous les Européens, puisque la globalisation aura fait renaître des empires monstrueux sur une planète finie à somme nulle. L'attractivité du sous-continent sera moins forte, surtout si les charges sociales pèsent lourdement sur des actifs très minoritaires en proportion des inactifs. Il y a déjà des flux de migrants vers ces empires émergents ; ils y posent les mêmes problèmes qu'ici, mais la croissance économique donne une réponse que nous n'avons pas.

Les communautés françaises en création - le Camp des Saints en est une - auront aussi des intérêts convergents, soit au plan utilitaire¹, soit au plan de la reconnaissance mutuelle. Je pense que la première "reconnaissance" sera l'usage de la langue française. C'est pourquoi il faut préférer les ressortissants de l'ancien empire à tous les autres et obliger à parler français en tout lieu.
chauhan des indesLa seconde reconnaissance est culturelle, c'est l'inimitable esprit français et sa littérature qui doivent être promus dès le collège beaucoup plus qu'aujourd'hui.
Le troisième est de partager le plus souvent possible une gastronomie traditionnelle, et de faire vivre notre savoir-faire agronomique. L'écologie est un bon axe de convergence.
Le quatrième est de partager le goût du luxe entre nous, goût qui nous est reconnu par les étrangers. Venir du pays de Chanel, Dior, YSL, Hermès n'est pas rien.
Le dernier est de partager la fierté de nos secteurs d'excellence comme l'astronautique, le ferroviaire de pointe, l'armement, etc...

Mais la plus sûre aimantation de ces communautés serait un Etat respectable, intègre, efficace et donc réduit à ses justes proportions, Etat dont nous puissions être tous fiers. Le nec plus ultra serait de remplacer la course à l'échalotte quinquennale qui laisse gagner des démagogues malins plus vulgaires que la plupart de leurs concitoyens, par une tête de pyramide fixe qui nous incarnerait tous.

Gong LiEn passant, ce faisceau de convergences sera sans effet durable si on exacerbe les fractures religieuses comme s'y emploie les fondamentalistes musulmans dont les moeurs ne sont miscibles dans aucune république. Il serait plus que temps de les en avertir. Par un référendum peut-être. Et dans l'attente, d'expulser sans faiblesse ni retard tout prêcheur anti-france.
Bien sûr, je pourrais me calmer les nerfs par des proclamations belliqueuses, mais n'étant plus mobilisable, j'aurais quelque scrupule à faire partir les autres, les jeunes gens, ceux qui ne pensent pas forcément comme moi. "Marchez, marchez... qu'un sang impur...". A la limite, déterrer Giscard d'Estaing pour le pendre à l'échauguette du château éponyme, en veilleur aveugle du désastre provoqué !

boxeuse française
Note (1): on n'envisage pas des routes asphaltées réservées "Jews Only" comme on les trouve en Palestine israélienne.

3 commentaires:

  1. VGE est toujours vivant que je sache. Il écrit des romans pornos de la main gauche.

    RépondreSupprimer
  2. Par le choix des modèles, l'incitation au métissage est patente, caractérisée, punissable.
    Besson est au courant.

    RépondreSupprimer
  3. De beaux poumons pour respirer la convergence.
    Faut réfléchir.

    RépondreSupprimer

Archives steppiques