22 janv. 2010

Haïti, la dalle !

comptable impérialJ'ai fait hier mes huit heures de rang. J'essplique. Ayant à redresser une comptabilité foirée pendant sept mois, j'ai choisi de faire court ! Plutôt que de poser tous les facteurs sur papier mois par mois, les rectifier, les recoller pendant trois jours, balance et rebalance, la Providence m'a soufflé de revenir à mes fondamentaux "atlantistes" et de tout faire de tête en reclassant les comptes entre mes hémisphères gauche et droit. Huit heures après, la balance était juste.

A seize heures, j'issais de chez moi pour aller au carwash - les merles de mon jardin sont des emmerdeurs - quand ma tête se mit à tourner. J'avais sauté le lunch ! Une barre céréalière plus tard, il n'y paraissait plus. Nous sommes de ces petites choses ...

Le soir, les chaînes télévisées jetèrent dans mon salon de pauvres hères qui n'avaient presque rien mangé depuis six jours. Ils étaient hagards, au seuil de la zombitude dirait la chèvre du Poitou. Les reportages montrèrent une adolescente qui avait survécu huit jours sous une table de cuisine en récupérant son urine, une vieille dame qui avait prié pendant sept jours sous les gravats... le peuple haïtien étant très religieux, me faisait remarquer la reportrice.

rescapée Haiti
J'en ai conclu que La Terre avait échappé à son Créateur, mais que Son souvenir est le dernier secours des malheureux. Il ferait mieux de lâcher le havane et de s'occuper de Ses adorateurs.

Ce matin j'ai failli marcher du pied gauche sur les jambes d'un type assis devant mon agence bancaire, jambes tendues, qui faisait la manche muette avec un gobelet en fer blanc. Ces chaussures étaient cirées et son pantalon portait encore la marque du pli. Je lui donnais la pièce en sortant et l'interrogeait d'un sourire : "Trader ?".
- Je voudrais bien, me dit-il en me rendant mon sourire.

Il mange, c'est sûr. En Haïti, ils m'auraient étripé. Deux cents mille morts et un million de sans abri désabonnés de l'Etat. Ce qui n'empêche pas les "people" évangélistes comme Jesse jackson de venir faire des vidéos à leur gloire sur les ruines.
La gerbe !

le révérend Jesse Jackson

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques