8 févr. 2010

Ils ont coupé Solal

C'est le Lion de Levallois, jamais en panne de sunlights, qui nous raconte par le menu la circoncision du petit-fils de M. le Président de la République au huitième jour de sa naissance. Ils sont venus, ils sont tous là, même Pal, sauf le roi. Tout est dans Gala.
Le prépuce a-t-il était coupé et la peau du gland retournée comme le veut la tradition en souvenir de l'Alliance ? vous saurez tout en téléphonant à Patrick Balkany ou en laissant le message sur son répondeur.
Amis intimes de la famille Sarkozy, les Balk's sont de toutes les fêtes, à croire qu'ils s'y invitent plus souvent qu'on ne les mande. Mais que pouvez-vous refuser à un ami, même XXXL en humour, qui vous veut du bien. Pas même une place dans l'avion quand le barnum élyséen vogue vers l'Afrique ; il était de tous les voyages. Depuis quelques temps quand même, il tourne de son propre chef dans les avions de ses potes plus riches. Il faut avouer que sa vulgarité génétique avait de quoi agacer les pisse-froid de la diplomatie française qui partageaient la cabine d'AirForceOne. Aussi a-t-on lâché la bride au grand pitre de la balkanysation africaine, pour faire semblant. Il est heureux.
Mitterrand avait bien Papamadi.

Avec son élégance inimitable, il raconte dans ses mémoires provisoires - on ne sait pas en quelle année son Ravaillac est né - qu'il a sauté Brigitte Bardot quand il avait dix-huit ans. Et il ne prétend pas que ce soit du roman, comme l'avait fait le vieux président Giscard d'Estaing par égard pour Diana Spencer. Bardot l'attaque en justice. Se faire sauter en littérature par un maire hébreu de petite couronne lui est insupportable. D'autant qu'il se serait aussi tapé Gina Lollobrigida, jadis les plus gros poumons du plateau. Elle l'avait pris pour Qasimodo.


On attend maintenant que son épouse au chic indéniable dont le cerveau a déjà été préempté par le Musée de l'Homme, soit proclamée "puits de sagesse" par le dalaï-lama, pour leur foutre la Légion d'honneur à tous les deux.

Si vous glandez vers les Champs Elysées et si vous arborez un petit lingot d'or à votre chaîne gros calibre, gourmette et chevalière assorties, tentez votre chance à l'Apicius, il y tient table ouverte, une cuisine d'autodidacte comme lui.


On me dit dans l'oreillette que le suffrage universel a fait litière de ces calomnies en élisant confortablement le couple carpatique, et qu'il serait déplacé de mettre en doute l'adoubement du petit satrape par le peuple, souverain de dernier ressort.
C'est bien ce que disais Brassens : « Vous les cons naissants, les cons innocents, les jeunes cons ...»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques