28 mai 2010

L'idole embaumée

JH en vacances...
Et voilà que les thuriféraires de la presse - même la grande - qui s'extasiaient de la vigueur animale du plus grand fumeur de Gitanes à l'est du Pecos, sachant désormais que la vedette immortelle est cuite, sortent le linge sale du tambour à trous pour nous "révéler" que Jean-Philippe vit au seuil du delirium tremens, le truc à voir les rats qui s'arrachent du mur de la piaule pour sauter sur ton plumard.
Quelle machine à rêves que le cerveau !

Qui s'étonnera que le moteur du rocker ait rendu l'âme.
Une vie à train d'enfer, brûlée dans les chaudrons du showbiz, ne va pas à cent ans. Plus aujourd'hui du moins. Allumez le feu ! C'est fait. L'Idole des Jeunes, privée de communication énergétique avec le monde de ses fans - si c'est Voici qui nous le dit - , va au charbon ...de bois.
J'ai beaucoup aimé l'acteur, jusqu'à l'estimer tout court, et le trouver meilleur à l'écran que sur scène ! Quand on repassera ses films je n'en raterai aucun. Mais peut-être verra-t-il les miens, l'heure est à Dieu.

JH porte la croixReviens-nous, Johnny, on a la Sécu ici, et pour avoir porté la croix avec ostentation sur toutes les grands tréteaux de rock, l'archevêché te fera des funérailles de sultan ; tes femmes tenant tous les cordons du poêle.
Après l'émir Martin, le chanoine Sarkozy, faudra que je demande aussi une dispense.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques