28 juil. 2010

Coquelet des garçons

C'est une recette de célibataire qui va bien en plat unique rapide si l'on est organisé. Elle se fait en deux temps : formation, cuisson. La seule difficulté éventuelle est le besoin d'avoir deux planches à découper.

Ingrédients :

1 coquelet du commerce
1 tomate grosse
4 feuilles de chou chinois
1 oignon moyen
ou deux échalotes
1 grain d'ail
1 petit verre d'huile d'olive
Sel
Poivre
Fines herbes


Formation (6 min) :
Achetez un petit coquelet à la supérette en surveillant sa date.
Enlevez la ficelle et ôtez l'excès de peau grasse du cou.
Etaler ailes et pattes et aplatissez le coquelet à la feuille de boucher sur une planche, ne pas mollir.
Salez à cru et poivrez les deux faces.
Saupoudrez la seconde planche d'une herbe de votre choix (thym, menthe, fleurs de fenouil, ciboulette hâchée) et posez-y le coquelet plat.
Saupoudrez l'animal de la même herbe et poser la seconde planche.
Serrez les deux planches l'une sur l'autre.
Soit vous avez une cave fraîche et vous posez 15kg de poids dessus (approximativement le poids d'une jante de voiture), soit vous êtes limité en espace et vous bloquez au serre-joint ou à la ficelle de lieuse ; et mettez l'ouvrage en bas du frigo.
C'est fini pour ce matin.


Cuisson (30 min) le soir en rentrant :

Mettez sur le feu une casserole d'eau et jetez-y sans attendre les 4 feuilles de chou débitées en julienne grosse.
Défaites le montage "coquelet" et récupérez les herbes.
Inciser une seule fois les pilons et les cuisses.
Dans une poêle de bonne taille (dont vous aurez le couvercle) faites chauffer l'huile plein gaz.
Posez le coquelet à griller et forcez la prise de couleur sur les bords (la tranche).
Retournez la pièce et repoussez-la sur le fond de poêle avec deux cueillères en bois.
Faire colorer.
Baisser le gaz.
Jetez dans la poêle, l'oignon et la tomate concassés, l'ail hâché, un demi verre d'eau vinaigrée.
Couvrez. Laisser cuire à feu doux 20 minutes et retournant la pièce deux fois.

Arrêtez le chou dès ébullition et le laisser cuire dans sa casserole couverte.

Sortir le coquelet et vérifier que l'intérieur du pilon est cuit.
Le disposer sur la planche à découper, le fendre en deux d'un coup de feuille, et le réserver sur son plat de service.

Dans la poêle remise à plein gaz, jeter la julienne de chou égouttée et toutes les herbes récupérées. Ajuster de quelques goutes d'eau si nécessaire. Salez légèrement.
Versez le mélange dans le plat de service. C'est fini.

Le demi-coquelet se mange avec les doigts comme une pascade. On crache les petits os, c'est tout.

Le roadrunner peut se faire de la même façon.

1 commentaire:

  1. l'ermite du gave02/08/2010 12:59

    meilleur si on le déguste à deux

    RépondreSupprimer

Archives steppiques