19 oct. 2011

Sondages de cocagne


Les sondages sont accablants.
A les croire (mais on les croit toujours), notre Casstoipovcon national termine la course en Toscane au flanc de sa tedeschi, comme Napoléon à l'Île d'Elbe. Son orgueil supportera-t-il l'affront ? On le souhaite à sa grande famille qui ne tient pas à refaire des funérailles ottomanes comme celles de Jacques Martin à Lyon.
Entrera à l'Elysée-Monmartre l'ahuri de toutes les gauches qui prendra la barre du navire, immergé jusqu'à la dunette après que les agences de notation à la solde de l'ultralibéralisme madelinesque nous aient reclassé dans la roulotte des GiPSIF, nations rieuses que l'on oppose aux nations sérieuses.

Voila que s'approche déjà la ronde des bouffons venu saluer leur roi, derrière la Fille du Menhir - on a le pirate qu'on peut -, marche bras levés le ravi du Béarn qui finalement avait raison depuis le début, mais en démocratie d'opinions ça ne sert à rien, devant le bolchevique de service anti-Tibet qui amortit sa chute rémunérée dans les sofas du Palais de Luxembourg.
Ne reste rien ou si peu.
Nous terminerons donc par le haïkou bio de la semaine :

Et va Joliette
Qui rit qui pète
Sous l'arbousier
Où la vache a chié.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques