20 mars 2012

Conjurer le destin


COMMUNIQUE

Les lecteurs assidus du brûlot tartare s'aperçoivent que le blogue Steppique Hebdo repart de l'avant sous une jaquette épurée avec une meilleure densité de posts. La ligne éditoriale est celle du bon plaisir dans l'anarchie heureuse et finalement la seule justification sincère. Mais j'y ai aussi brûlé les freins, ainsi le ton risque-t-il de ne pas toujours être politiquement correct et certaines rencontres peu recommandables. Ça tombe bien, oncques ne le fus.





L'Aventure continue !



Je me souviens d'une interview de Willie Nelson par un jeune puceau de la station locale qui lui demandait s'il avait déjà fumé un joint dans sa vie, et lui, complètement interdit par la connerie insondable de la presse désinfectée, de lui avouer que non - un seul joint, tu parles - et de penser si fort qu'il en avait fumé une demi-tonne à lui tout seul que ça ne le faisait même pas marrer !

Son clip est un peu la Supplique de Brassens pour être enterré sur la plage de la Corniche, mais autrement.




J'aime bien les flowers cars, ça repose !



le sou du fossoyeur



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques