22 mars 2013

Nouvelles du front. Quatre !

 


L'Essone labélise les laveuses de l'ouest
Jérôme Guedj phosphore sur l'assistance sexuelle aux paralysés
Sortir les amazones des buissons de Verrières, facile. Le Conseil général socialiste en panne de unes recrute des pompeuses de nœuds dans l'intention louable d'infarcturiser les laissés-pour-compte de l'Assistance publique qui lui coûtent un bras. Partir dans l'émotion, un rêve présidentiel.
Pourquoi limiter le soulagement aux porteurs de la carte de parking prioritaire ?

Tousse-moi un million, svp
Bettencourt et L'Oréal vs. Sarko de Nagy-Bocsa
Les domestiques, engeance vénale, l'ont reconnu le petit furet du Bois joli qui sonnait à la porte. Mais ce n'était que pour recevoir des cadeaux, de réconciliation (Cécilia I), de rupture (Cécilia II) et de mariage (Carla I) ; vous n'y comprenez rien à Bordeaux. Trop alcoolisée la ville.
Sut-elle que ce n'était pas des anciens francs ?

Le "bruit et la fureur" fait sous lui
Mélenchon fortifie le pont de Kehl
Le vociférateur payé au mois (grassement) menace M. Draghi des pires outrages s'il approche. Nul ne dévorera la plus riche proie d'Occident, nous, comme les gnomes canibales le font de la malheureuse île de Chypre sans défense. Que la BNP ait depuis longtemps coupé les ponts avec la lessiveuse levantine ne la prive pas d'être citée par le singe andalou comme première victime expiatoire du naufrage.

Le père perché fait la mode
Les divorcés de Mondeville sont descendu du pylône
Grues, mâts, pylônes, tout est bon pour montrer sa photo dans le journal à sa vieille maman. Si depuis longtemps le ridicule ne tue plus, l'altitude reste un risque inconsidéré. Vertige, maladresse, assoupissement, rupture du manillon vous transforment un père délaissé en flaque de ketchup.
Le plus sûr moyen de briser l'élan n'est-il pas le black-out ? Personne au spectacle, descente en rappel !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques