3 juil. 2013

Le Coup

Le coup d'Etat égyptien en direct ! Merci à ONTVEG et au Parisien. Il faudrait savoir enregistrer surtout le vacarme inouï d'un million de gens sur la place Tahrir ce soir. Bon, tant pis ! Grand jour pour les Arabes qui vont se débarrasser pour un moment de la crasse islamiste et renouer avec un œcuménisme historique, tel qu'il prévalait avant la prise de pouvoir d'Anouar el-Sadate. En souvenir de Gamal Abdel Nasser, les Cairotes vont faire confiance à une dictature militaire dirigée par un prix nobel de la paix, Mohamed El Baradeï. Les défis économiques ne cesseront pas, mais ils les connaissent bien depuis le temps des pharaons. Au moins auront-ils la paix (forcée) des communautés et retrouveront-ils l'aimable sourire qui est la marque des Egyptiens.

Ici comme à Tunis, les islamistes ne savent rien faire, sauf incanter. Ils n'apprendront d'ailleurs jamais, les lois économiques n'étant pas dans le coran, autant s'en défaire définitivement et suppléer à leurs organisations caritatives intéressées afin d'en éradiquer complètement l'influence.
À 18h30, les "chars de la paix" se dirigent vers le palais de Morsi. Les pontes de la Confrérie, Mohammed Badie et Khairat al-Chater, sont recherchés par la police. Al-Azhar a interdit l'usage des mosquées par les fidèles du pouvoir mourant et par tous les autres. C'est un signe qui ne trompe pas.

Bonne nuit, pour une fois que les bruits de chenilles n'effraient pas le bon peuple !



3 commentaires:

  1. Vous écrivez :
    "Ici comme à Tunis, les islamistes ne savent rien faire, sauf incanter. Ils n'apprendront d'ailleurs jamais, les lois économiques n'étant pas dans le coran, autant s'en défaire définitivement et suppléer à leurs organisations caritatives intéressées afin d'en éradiquer complètement l'influence."

    Si je remplace ""Tunis par "Paris"", islamiste" par "socialiste", "coran" par "ENA " et "organisations caritatives " par "associations subventionnées"....
    ça marche aussi ?????

    RépondreSupprimer
  2. l'ermite du gave14/07/2013 23:32

    Ben non, ça marche pas pasque nous, on est trop vieux et on a la flemme d'aller sur la place refaire une révolution qu'on a déjà faite il y a 224 ans.
    Et chez nous, essayer d'éradiquer l'influence des associations subventionnées, c'est impossible.

    RépondreSupprimer

Archives steppiques