22 mars 2014

Martin Léon

Né à Montréal. C'est dans la seconde partie de la présentation de Bras d'Honneur, que vous visionnerez jeudi prochain 27 mars, qu'Alain Soral signale ce chanteur d'exception qui ne passera pas, dit-il, chez Drucker, même si le pontife dominical a encore vingt ou trente ans de carrière devant lui. A la fin, ils empaillent.

Alors je suis allé voir. Rien sur Dailymotion, mais beaucoup sur Youtube. Et oui ça vaut le coup.
Ce n'est pas un perdreau de l'année, il s'est fait un super-site où je vous invite à entrer tout de suite, CLIC. Mais s'il a plusieurs cordes à son arc, c'est la corde politique qui le fait lever tôt. Vous pouvez lire son entretien d'il y a deux ans au Mouton NOIR de Rimouski (Québec), pour en finir avec le cynisme. Quels que soient les succès de son parti "Alliance et Solidarité Entre Générations", on sent qu'il y a autre chose entre les oreilles qu'une fabrique à mélodies. J'ai choisi une vidéo-son pour ne pas être distrait. Les paroles sont au-dessous comme d'hab.


T'es trop jeune
T'as pas d'goût
Tu m'énerves
T'es jaloux
Pas vraiment
Plus que moi
Bon, on s'en fout
On s'emmerde
À mort
J'te l'fais pas dire
Mais
Va savoir pourquoi...
Ce désir...

Mon histoire
Connait pas
C'est comme ça
Tes souvenirs
Oublie ça
Mets-en
Un cul-de-sac
Pis on s'en sacre
Tellement
Tu m'fais jamais rire
Mais
Va savoir pourquoi...
Ce désir...

T'es une brute
T'es une bête
T'es abrupte
Ça t'embête
Embrasse-moi
Embrasse-moi
Tu vois, t'as rien à dire
Mais
Va savoir pourquoi...
Ce désir...
(Lyrics mania)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques