9 nov. 2014

L'andouille de Tulle

C'est nouveau, ça vient de sortir ! La Corrèze va gagner un prix au concours agricole.

Je ne pensais pas que Francois Normal puisse être si décalé. L'intervention de Karine Charbonnier-Beck a révélé aux citoyens les plus réfractaires à une critique de la présidence actuelle que le pouvoir était détenu à Paris par une coterie de zombies économiques, prospérant hors-sol, à compte ouvert de l'Etat. M. Hollande n'a pas une seule fois mordu sur les réalités que lui présentait le chef d'entreprise. S'échappant d'un côté de l'autre par le moulin dialectique dont il a l'habitude, il a fait la preuve, s'il en était encore besoin, que les douze pour cent de Français qui croient encore en lui sont des aveugles ou des idiots. La preuve justement, la voila :

Si vous avez suivi cette émission sur TF1, vous vous souvenez que le président n'avait aucune réponse à donner à Mme Charbonnier-Beck, ni sur la compétitivité des entreprises françaises ni sur le monopole syndical parisien coupé du monde réel et retranché dans la lutte des classes.
Ce type est le chef d'Etat le plus puissant de la planète, juste derrière Kim Jung-un, et il ne sait pas quoi faire pour arrêter le train fou de la Dette et des déficits ! Avec pareille andouille, on est très mal !

2 commentaires:

  1. l'ermite du gave10/11/2014 18:48

    Voulant me ménager (mon toubib me déconseille les coups de sang ) j'ai zappé l'émission.
    Et comme dans ma campagne, l'internet est confié aux fils de fer qui bornent parfois nos belles prairies, je ne peux pas voir ni entendre jusqu'au bout cette séquence.
    Mais, vue la tronche d'ahuri de Marshmallow, j'imagine.

    RépondreSupprimer
  2. Il eut été bien inspiré de renouer avec la lettre de la Constitution donnant au président la mission de désigner l'axe et les moyens d'y atteindre, au lieu d'entrer dans le quotidien des affaires courantes et dans le mafiatage où il se pense expert. Il s'y ridiculise, mais sa "cour" a bien trop peur de le lui dire.

    RépondreSupprimer

Archives steppiques