25 janv. 2016

N*O*L*A


Mouettes d'Aurora
Qui n'a pas essayé de battre les cartes à jouer en opposant deux paquets qu'on ventile face à face pour les mélanger intimement ? C'est toute l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Grand prix de l'Académie française, le roman est un triple roman. Celui que vous tenez dans vos mains enferme sa propre rédaction autour d'un autre roman, un grand roman publié jadis. On ne doit raconter ni le début, ni le milieu, ni la fin, déjà parce qu'il n'y a aucune de ces bornes milliaires et que le récit boucle en permanence.

Oui mais, que dire d'autre quand même ?

Habileté de l'interpénétration des strates, construction cinématographique, infusion diabolique de "pistes" dans l'esprit du lecteur. Démontage du monde cruel de l'édition qui a dû plaire à l'éditeur. Un seul défaut, manque de matière page 232 de l'édition Poche qui l'oblige à abréger le récit ; un autre défaut, peut-être voulu, la naïveté de Goldman par moment. Mais c'est pinailler. Page 422, un esprit affûté détectera l'araignée au plafond qui va tout ruiner.

De grands moments d'images, la mère du héros, la vie familiale des Quinns, le cynisme triomphant de Barnaski. De grands moments de méditation sur le faux métier d'écrivain. Une galerie de portraits ultra-justes, Gahalowood, Roth, Jenny, Travis, parfois trop complexes, hyper typés comme Caleb qui traversera l'écran dans une adaptation du livre à l'écran. Les seconds rôles très vrais mais estompés pour que leur lumière n'éblouisse pas l'avant-scène.

Et puis... Quebert, Harry Quebert, le professeur Quebert. Alors là, chapeau !

Les romans tombent sur la ville comme une bombe à neutrons ! D'ailleurs au New Hampshire elle n'existe plus ! Le livre de Dicker a suscité un torrent de jalousie de la part du milieu littéraire parisien où nul vivant ne peut lui être comparé. Mais le Quai Conti ne s'est pas trompé. Les Suisses sont aux anges.




Achetez-le... avant un week-end calme car il est très difficile à lâcher.
On pense aussi à un Nabokov puissance 3.




La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert
Editions de Fallois
Poche 2014, 864p.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives steppiques