21 déc. 2016

Stop au Djihad !

L'attentat de Berlin a déclenché une bronca contre la politique migratoire de la Chancelière naïve, jusqu'en France. Les colonnes de migrants étaient infestées de djihadistes, comme les porte-containers de la Hapag Lloyd de frelons asiatiques. Il faut noyer et les migrants et les porte-containers ; le problème est réglé ! Circulez ! Euh...non... surtout pas !

Comme c'est facile tout d'un coup ! On voit des imbéciles raisonner de la sorte et des gens bien aussi. Mais ce que cache la succession d'attentats prévenus ou exécutés n'est pas un problème de transport des assassins mais celui de leur existence. Le policier d'Al-Nosra n'a pas voyagé ! Nos administrations sécuritaires ne peuvent pas gérer convenablement la menace qui ne peut qu'être éradiquée. Et pourtant tous les services de tous les pays savent comment procéder mais le faire n'est pas "bien".

Avant de noyer le poisson dans la baignoire, on peut quand même user d'un principe en vogue, celui de précaution, en commençant par le "debriefing" des candidats à l'exode, où que cela intervienne, au départ des camps, en transit, à l'atterrissage, au sein des pays hôtes, à tout moment et en tous lieux. Le protocole a été décrit dans les détails par Don Bernardo Gui dans son manuel de l'inquisiteur, toujours au programme des grandes écoles de police ; nous n'y reviendrons pas.

Pour ce qui est du traitement des détections sensibles, il semblerait que le doute doive profiter à la nation avant de profiter au "présumé". Quand sonne l'alarme, on embarque et on concentre en camp spécialisé, le temps qu'il faut pour traiter complètement le dossier, puis blanchir ou déférer. En cas de capture in situ, bien agiter avant de l'ouvrir !

En dire plus conduirait le Tartare au bloc :)

Il n'est pas question ici de frontières car même celles de la Corée du Nord sont poreuses.

Alors ces messieurs-dames de la xénopathie vont devoir améliorer leurs cours du soir de l'anti-terrorisme, dénoncer l'immigration ne suffira pas. Damned ! C'est plus compliqué, donc pas drôle.


4 commentaires:

  1. l'ermite du gave21/12/2016 18:37

    C'est pas que c'est pas bien, c'est pas possible: la Cour Européenne des Droits de l'Homme (elle n'est pas la seule) veille au grain! Avec, entre autres préceptes, l'interdiction de renvoyer dans son pays d'origine un djihadiste, si celui-ci "court un risque pour sa sécurité" là-bas.
    C'est qui la CEDH ? je ne sais pas. Qui en fait partie ? je ne sais pas. Peut-on ne pas en tenir compte? Non, tout ce qu'elle décide s'impose à toute l'Europe.
    Dans 50 ans maximum, l'Europe n'existera plus comme nous la connaissons.
    Mais je m'en fous (ou je fais semblant)je ne serai plus là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ! Mais si le freux s'étouffe avec la fève de la galette des rois, on inhume, incinère, on ventile, on ne rapatrie pas.
      Oui, bon...

      Supprimer
  2. La garde à vue en Allemagne est de 12 heures. Elle peut dans certaines circonstances (présentation à une autorité judiciaire) atteindre 48 heures. C'est à dire rien en matière de terrorisme. La porosité des frontières n'explique donc pas tout!Gageons que l'efficacité et le pragmatisme allemand corrigerons très rapidement cet angélisme d'un autre temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La RFA est une république pacifiste par la force de l'histoire. Les Allemands se méfient d'un Etat policier, même si la RAF ne fut vaincue que par un "Guantanamo" intérieur.

      Après les harcèlements sexuels, les attaques individuelles islamiques, le carnage de Berlin, le caporalisme et la discipline teutoniques peuvent rapidement dévoyer l'esprit Oui-Oui que maintient la Chancelière. Tant que la bronca est canalisée par l'AfD !

      Supprimer

Archives steppiques